Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteEt un post de rp, ça ressemblerait à quoi ?
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
 

 Et un post de rp, ça ressemblerait à quoi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Ceci est un long rang test
Messages : 45
Age IRL : 22
Classe : Rêveuse
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://sail-fly.forumsactifs.com/
MessageSujet: Et un post de rp, ça ressemblerait à quoi ?   Dim 24 Avr 2016 - 2:25

Elle savait cette idée, ces idées, stupides. Elle savait que ce n'était pas possible. Elle savait tout cela, au fond. Même si elle préférait faire comme si elle l'ignorait, et supplier son mentor de s'enfuir avec elle. Elle ne voulait pas la perdre. Tout sauf cela. Elle ne voulait pas, ne pouvait pas perdre Amarylis. Que deviendrait-elle sans elle ? Elle la cotoyait depuis si longtemps. Oh, pourquoi avaient-elles passé tant de temps côte à côte, à s'éviter, à s'embrouiller parfois même. Oh, si seulement elle avait su, que leur temps ensemble, entre ces murs, était compté. Oh, si seulement...

Encore une fois, elle regrettait le passé, ses choix et décisions. Encore une fois, elle s’apitoyait sur ce qu'elle aurait pu faire, sur ce qui aurait pu advenir, si seulement. Si seulement.
Encore une fois, elle espérait.
Même si elle savait ses espoirs morts-nés.

Elle baissa le regard. Se tut pour pouvoir mieux réfléchir, mettre de l'ordre dans ses pensées qui l'assaillaient sans répis. Elle ferma les paupières sur ses yeux humides, laissant échapper une larme salée. Ne pouvaient-elles juste pas, apprécier un moment ensemble, simplement. La vie se devait-elle donc d'être toujours si compliquée ? Elle écoutait attentivement les paroles de son mentor. C'était peut-être les derniers conseils, les derniers mots, qu'elle lui adresserait avant bien longtemps. Elle ne souhaitait pas en perdre une seule miette, quel qu'en fut leurs significations.

La tête toujours baissée, les yeux presque fermés, elle se contentait d'écouter, de s'abreuver de ses paroles. Mais elle ne pouvait en ignorer le sens et retenir le frisson d'angoisse à l'idée qu'elles pourraient, toutes deux, être privées de futur. Oh, elle savait ce qu'elle risquait lorsqu'elle s'était lancée dans cette folle aventure à ses côtés. Mais entre le savoir, et pouvoir presque toucher cette fin du bout des doigts... Elle acceptait peu à peu, tout en continuant de vouloir refouler cette triste vérité. Sans bouger.

Et Amarylis continuait de parler. Elle racontait une histoire, ou plutôt expliquait comment se déroulait une histoire. Elle parlait d'abandon, et de fin. De fin heureuse ? Se pourrait-il que ce soit aussi simple, et pas si triste, pas si affreux ? Se pourrait-il qu'au milieu de toute cette horreur, quelque chose de bien en ressorte ? Qu'au final, elle puisse l'avoir, cette vie tranquille, sans corps sanglant ou autre guerre qui te réveille au beau milieu de la nuit ? Une vie qui n'était pas ponctuée de blesser et de morts, de défaites et séparations sanglantes... Est-ce que cela existait encore seulement quelque part ? Dans ce foutu monde si sombre...

Si c'était le cas, elle souhaitait qu'Amarylis y ait le droit. Elle avait assez payé, assez souffert, assez vécu dans l'horreur pour avoir le droit de se retirer dans sa petite vie tranquille et calme. Pour avoir le droit de vivre cette vie qu'elle souhaitait tant. Et Elisha ne pouvait décemment pas le nier, et encore moins le lui refuser. Elle ne pouvait pas la forcer à s'enfuir avec elle, quand bien même elle le souhaitait si fort. Amarylis avait choisi sa fin, elle avait choisi sa famille et sa petite vie tranquille. Et Elisha n'en faisait pas partie. Elle, elle devait continuer. Sur la route semée d'embuches, de morts et de blessés. Sur une route pleine de défaites, et parfois, quelques fois, de minces victoires.

Elle ne pouvait pas lui enlever cela. Elle ne pouvait pas lui arracher sa douce fin.

Elle réussit à retenir ses larmes qui ne demandaient qu'à couler lorsqu'Amarylis releva son visage tremblant. Elle réussit à retenir ses mots qui n'auraient fait que les blesser toutes les deux, et dont elles n'avaient, et n'auraient, jamais besoin.

Vaincu son dragon, et sauvé la princesse. C'était une belle image. Et était-ce si grave de perdre le château, lorsqu'on voyait de quel château il s'agissait ? Un château de morts et d'autres corps à venir, de ténèbres et de blessures. Et parfois, parfois, d'un peu de vie aussi. Cela, elle se devait de s'en rappeler. Même si c'était dur, même si c'était difficile parfois. Etre Rêveur, ce n'était pas que cotoyer la mort tous les jours. Même si ça y ressemblait de très près parfois.

Elle reviendrait. Elle partirait avec Gareth, mais elle reviendrait. D'ici quelques semaines, quelques mois peut-être. Elle n'en savait trop rien. Un jour. Elle reviendrait. Elle rentrerait. Parce que c'était chez elle. Ce n'était pas sa fin, peut-être plutôt un autre commencement. Elle reviendrait. Qu'importe le temps que ça lui prendrait.

Ses peurs refirent surface lorsque son Maître recommença à parler du Conseil et des idées qu'ils pourraient avoir en apprenant la décision d'Amarylis. Elle avait l'air si sûre d'elle. Mais qu'est-ce qui les empêcheraient, au fond, de justement faire cela, tout remettre en question ? Elle s'apprêtait à protester, à dire exactement cela, mais elle n'en eut pas le temps. La Rêveuse continuait de parler. La jeune femme acquiesça faiblement à sa question et, comprenant qu'elle en attendait plus, ajouta doucement :

- Promis.

Ses yeux restèrent humides mais ses larmes se tarirent à la suite du discours de son mentor. Même si elles n'auraient plus cette relation de Maître-Elève, ni cette proximité, qu'elles avaient eu durant les 9, presque 10, dernières années, ce n'était pas un adieu. Elisha ne s'enfuyait pas avec Gareth, et Amarylis ne s'enfuyait pas avec Gwëll. Elles continuaient juste toutes deux leurs routes, et elles étaient arrivées à un point où elles devaient se séparer. Mais elles n'en resteraient pas pour le moins proches. Deux chemins, deux destins peuvent se séparer, sans toutefois avoir à s'éloigner. Et elle espérait exactement cela.

Elisha s'en irait, mais elle reviendrait. La vie serait différente, mais Amarylis ne sera pas à l'autre bout du monde. C'était déjà cela de pris.

Et d'un geste qu'il l'étonna elle-même, elle se réfugia, juste pour cette dernière fois, dans les bras de son mentor, et d'un ton doux, annonça :

- Je reviendrais.

Je reviendrais, je reprendrais les rennes de la Confrérie. On se reverra. Ce n'est qu'un au revoir, on se reverra...


_______________
Test
Test
Test
 
Et un post de rp, ça ressemblerait à quoi ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Nouveau gn post-apocalyptique!
» La femme de chambre poursuit le NY Post pour diffamation
» Dreamers bring ideas, projects to post-quake Haiti
» An Post - Sean Kelly Team || Cherche Sprinteurs (74 mini) ||
» A quoi ressemblerait votre pochette d'album?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn [Beta] :: Votre 2ème catégorie :: Test-